Jean-Robert Probst

Jean-Robert Probst et né le 8 février 1946 à Neuchâtel. Il a étudié à Neuchâtel et a fait un apprentissage de typographe (1962-1966). Il a ensuite étudié le journalisme à l’université de Neuchâtel (1968) puis a travaillé comme journaliste pour plusieurs journaux: Journal d’Yverdon (1968), L’illustré (1970-1980), La Suisse (1981-1986), L’Hebdo (1986-1994) et Générations (1994-2010).

Il est l’auteur de plusieurs livres comme Journal d’un Cirque (Favre), Les Mariés de l’Automne (Fanny), La Route des Marquises (Olizane), Demain j’arrête de bosser (Georg), Retraite Mode d’emploi (Générations), Chicky, une vie de Clown (Cabédita et Limmatverlag), ou dernièrement Les Suisses de Paris (Cabédita, 2012) et Venise, Balade des ponts, A la découverte de lieux insolites (Cabédita, 2013).

Venise compte plus de quatre cents ponts. Une quarantaine de ces ponts sont intimement liés au passé de la Sérénissime, comme le Rialto, l’Académie, le pont des Soupirs et celui de l’Arsenal. Ou à l’histoire récente comme le pont Calatrava, jeté sur le Grand Canal. D’autres ponts, moins célèbres, racontent la vie vénitienne à travers des anecdotes curieuses ou croustillantes. C’est le cas du pont de la femme honnête, du pont des tétons ou du pont de la Piété, cher à Vivaldi. Une manière de découvrir les trésors cachés de l’une des plus belles cités du monde. L’auteur y raconte encore les anecdotes et les histoires qui se chuchotent le long des canaux et sur les ponts, où les Vénitiens aiment à se retrouver à la tombée du jour.

Programme de l'auteur