Jean Viard

Jean Viard est sociologue, directeur de recherche associé au Cevipof-CNRS. Spécialiste notamment des temps sociaux, politologue, il est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Nouveau portrait de la France ou La France dans le monde qui vient.

 

Quand la Méditerranée nous submerge

Des femmes, des enfants, des familles entières se noient tous les jours en Méditerranée... le plus grand cimetière marin de la planète. Des jeunes élevés dans nos quartiers nous tirent dessus, ou partent faire la guerre en Syrie et en Irak, en Libye avec Daech. Ici, les peurs montent – l’extrême droite progresse – et poussent au populisme jusqu’à Londres, Moscou et Washington. En même temps, pour voir une grande mosquée, il faut aller jusqu’à Paris alors qu’il y a plusieurs millions de Français musulmans. Et on ne parle des quartiers que lorsque des voyous s’entretuent ou attaquent une voiture de police.

Terrorisme, Brexit, Donald Trump... et après ? Quand va-t-on enfin regarder la situation en face, cesser les grandes incantations républicaines pour remettre à plat un vivre-ensemble en crise ? Quand va-t-on valoriser une France multiple comme une chance au cœur de la mondialisation, saisir les enjeux de l’Afrique au xxie siècle ? Quand va-t-on comprendre que l’Europe sans la Méditerranée est orpheline et que la libre circulation avec l’Algérie pensée en 1962 était une idée pacifique ?

Ce livre n’est pas doux. Écrit dans l’urgence certes, mais nourri de réflexions longuement mûries.

 

Le moment est venu de penser à l'avenir

 Le monde est en ce moment souvent noir – comme Daech – ou brun – comme les extrêmes droites. Pourtant, la société collaborative et numérique nous entraîne dans une mutation économique et culturelle aussi puissante que celle de la révolution industrielle. Ce livre est le récit des réussites de nos sociétés, mais aussi celui de leurs bouleversements : alors qu’une « classe créative » rassemble innovation, mobilité et liberté individuelle au cœur des métropoles productrices de richesse, les classes hier « dominantes » se retrouvent exclues, perdues, I basculant leur vote vers l’extrême droite. Jean Viard propose une analyse sans concession des limites du politique

dans la société contemporaine et exhorte les acteurs culturels à se réapproprier le rôle de guide en matière de vision sociétale à long terme. Des propositions innovantes pour repenser le vivre ensemble dans un monde qui a besoin de recommencer à se raconter.

(Photo © Virginie Jullion)