Joëlle Stagoll

Joëlle Stagoll, mère de deux filles, comédienne, auteure de plusieurs romans publiés grâce à son heureuse rencontre avec les Éditions de l’Hèbe, aujourd’hui, tout en continuant à écrire des romans, elle slame. Seul rêve qu’elle n’a pas réalisé, son rêve d’enfant: devenir acrobate de cirque... Peut-être dans une autre vie? L'huitre est paru aux éditions de l'Hèbe en 2014.

L’histoire que nous raconte Joëlle Stagoll parle d’enfermements, au pluriel. Celui de la prison, celui du repli sur soi, celui de la société qui exclut, qui condamne, qui met au ban. Mais aussi celui d’un amour où les deux protagonistes choisissent de s’enfermer pour échapper à la cruauté du monde.

Ils se sont rencontrés brièvement pendant leur enfance et se retrouvent adultes, dans des circonstances impossibles : lui, souffrant d’un léger handicap, est incarcéré pour un crime dont il ne se souvient pas; elle est l’auxiliaire qui l’aide à faire sa toilette deux fois par semaine. Mais voilà : ils ne peuvent pas se parler.

Ils se racontent alors «dans l’absence», chacun nous offrant sa vision du monde, son ressenti, ses espoirs. Jusqu’au jour tant attendu où il sort enfin de prison. Elle l’accueille chez elle, mais lui est tombé dans une profonde apathie qui constitue le suspense final: sera-t-il capable d’en sortir, sera-t-elle capable de l’en faire sortir pour enfin vivre leur amour? L’huître nous livrera-t-elle enfin sa perle ?