Kim Pasche

Présence durant l'édition :

2022

Archéologue expérimental, trappeur, auteur, Kim Pasche préfère se voir comme un gardien des savoirs ancestraux. Il vit entre l’Europe et le Yukon, au nord-ouest du Canada, où il possède une concession isolée du monde moderne. Là, il tente de désapprendre nos habitudes « civilisées » au profit d’un mode de vie proche de celui des chasseurs-collecteurs. Kim souhaite retrouver un dialogue perdu avec la nature. Un dialogue pour que la relation passe avant le progrès et l’intention avant l’action. Cette démarche l’a amené à collaborer avec les départements d’archéologie de Suisse et du Yukon, ainsi qu’à imaginer, avec les Premières Nations du Yukon, une façon de préserver les valeurs dont ils sont gardiens. En 2009, Kim et Philippe Verley fondent le groupe Gens des bois proposant des stages dans la nature. Et, chaque année, Kim revient pour quelques mois en Europe afin de transmettre ses connaissances au travers de ces stages. Il est le co-auteur, avec Bernard Bertrand, du livre Arts de Vie Sauvage, gestes premiers paru en 2013, aux éditions de Terran. Il a contribué activement à la collection des fiches pratiques Devenir autonome, aux éditions YpyPyp. Les éditions Arthaud ont publié en 2021 ses carnets de vie sauvage : L’Endroit du monde, en quête de nos origines sauvages. Il a également tenu la chronique Au fond des bois dans le magazine Yggdrasil. Depuis 2020, il est co-rédacteur en chef de la revue La Tribu du Vivant.

 

L’Endroit du monde, en quête de nos origines sauvages (éditions Arthaud)

« Ce que je ressentais assis au bord du monde, alors que la pluie déversait ses ondées bienfaisantes, c'était d'avoir perdu un peu de mon histoire personnelle au profit d'une autre façon d'être au monde. Ces petits éclats de roche me racontaient une histoire que je commençais à peine à comprendre : ils étaient des messages pratiques de vie sauvage ! » Authenticité, autonomie, liberté, sobriété... autant de valeurs desquelles notre civilisation nous tient de plus en plus éloignés. Ressentant un appel primitif irrépressible, venu droit du fond des âges, Kim Pasche est parti dans le Grand Nord canadien en quête d'une reconnexion brute au monde sauvage par un mode de vie semblable à celui de nos ancêtres de la préhistoire. À travers ses pérégrinations en Europe, puis en Amérique du Nord, il raconte ses apprentissages des savoirs ancestraux et son évolution au fil des années, vers un nouveau rapport à la nature, à la spiritualité, au temps, et même à son existence en tant qu'humain.

 

(Photo © Bruno-Augsburger)