Lilly Bornand

Lilly Bornand, née à Wetzikon , le 11 février 1947, originaire de Sainte-Croix, canton de Vaud.

Sa licence de philosophie en poche, elle a alors enseigné la philosophie et le français au gymnase de Burier, tout en suivant les cours  de Pédagogie à l’Université de Neuchâtel avec Pierre Marc, avec qui elle a publié un livre sur la pédagogie intitulé : Vous avez dit pédagogie ?

Elle a écrit différents articles dans la presse, de nature politique et écologique, ainsi qu’un fascicule à la HEP sur l’asymétrie cérébrale.

En littérature, ses modèles sont Marguerite Duras, Beckett et Robert Pinget, essentiellement. Les «  Essais de Montaigne et « Les Confessions »  de Saint-Augustin sont pour elle les œuvres majeures de la littérature qu’elle lit en français. En allemand, c’est le Wilhelm Meisters Wanderjahre, un roman de formation, de Goethe.

Son dernier ouvrage L'ermite amoureux est paru en 2012.

Programme de l'auteur