Luc Ferry

Philosophe, ancien ministre de l’Education nationale, Luc Ferry l’auteur de nombreux best-sellers : Apprendre à vivre, (Plon 2006), La sagesse des mythes, (Plon 2008) La révolution de l’amour, (Plon 2010), L’innovation destructrice, (Plon 2014).

 

La Révolution transhumaniste
La révolution transhumaniste n’est pas de la science fiction : les biotechnologies sont déjà capables de modifier notre espèce de manière potentiellement irréversible, comme on le fait depuis des années pour les grains de maïs, de riz ou de blé "OGM".
C’est dans cette optique qu’une nouvelle idéologie s’est développée aux Etats-Unis, avec ses prophètes et ses savants sous le nom de "transhumanisme", un courant puissant soutenu par des entreprises telles que Google et doté de centres de recherches aussi prestigieux que financièrement  prospères.
Il en va de même des technologies nouvelles qu’il s’agisse des nanotechnologies, du traitement des "grosses données" qui circulent sur la toile (le "big data"), des biotechnologies, de la robotique ou de l’intelligence artificielle.
Face à cette révolution, le maître mot doit être la "régulation" pour fixer des limites si possibles intelligentes et fines. Car ces technologies ont deux caractéristiques qui leur permettent de se soustraire aisément aux processus démocratiques ordinaires : elles se développent à une vitesse folle et elles sont extraordinairement difficiles à comprendre et plus encore à maitriser, non seulement parce que les connaissances théoriques et scientifiques qu’elles mobilisent dépassent le savoir limité des politiques et des opinions publiques, mais aussi par ce que les puissances économiques qui les sous-tendent sont tout simplement gigantesques, pour ne pas dire proprement démesurées.

(photo © Sylvia Gamot)

Programme de l'auteur