Marc Voltenauer

Présence durant les éditions :

20162017201920202021

Né en 1973 à Genève, Marc Voltenauer se destinait à être pasteur. Après des études de théologie, il réoriente sa carrière vers la banque puis l’industrie pharmaceutique et écrit son premier roman, Le Dragon du Muveran qui a obtenu le Prix SPG au Salon du livre de Genève.  Ce « polar nordique au cœur des Alpes vaudoises», publié chez Slatkine & Cie en 2016, puis chez Pocket l’année suivante, remporte immédiatement un immense succès, confirmé par Qui a tué Heidi ? (Slatkine & Cie, 2017).  qui a obtenu le prix du « meilleur polar français » des Nouvelles voix du polar. Dans son troisième roman, L’Aigle de sang (2019), paru chez le même éditeur, on retrouve l’inspecteur Auer sur ses terres d’origines suédoises. Ses trois premiers polars ont caracolé en têtes des ventes en Suisse romande. Marc a églament prêté sa plume à la collection jeunesse  Frissons Suisses  de Auzou avec Taveyanne, la Porte au diable qu’il a coécrit avec son compagnon Benjamin Amiguet. En 2020, il a publié le quatrième volet des aventures de son inspecteur  Les protégés de Sainte Kinga !

 

Les Protégés de Sainte-Kinga (Slatkine)

1826. Aaron Salzberg descend d’une diligence sur la place de Bex. Il a quitté le royaume de Pologne où il est né pour venir travailler dans les mines de sel qui ont fait la fortune de cette petite ville suisse. 2020. L’inspecteur Andreas Auer est appelé en urgence : une prise d’otages est en cours dans les mines de sel de Bex, toujours en activité. Un wagon avec un homme solidement attaché à son bord sort de l’étroite galerie souterraine et s’embrase sous le regard stupéfait des négociateurs et des forces de l’ordre. Andreas et son équipe n’ont que quelques heures pour découvrir l’identité des ravisseurs et leurs motivations. Une enquête qui les conduira à remonter jusqu’à l’origine des mines.

(Photo © Benjamin Amiguet)