Marina Skalova

Marina Skalova est écrivaine. Née à Moscou en 1988, elle a grandi en France et en Allemagne, et vit aujourd’hui à Genève. À la fois matériau plastique et flux, son travail creuse différentes formes (poésie, prose poétique, théâtre) pour interroger l’exil, l’étrangeté, le franchissement de frontières et leur inscription dans le corps. À ce jour elle a publié le recueil bilingue Atemnot (Souffle court) paru chez Cheyne éditeur, Prix de la Vocation, 2016, Amarres (L’Âge d’Homme, 2017), Exploration du flux (Seuil, Fiction & Cie, 2018) et la pièce de théâtre La chute des comètes et des cosmonautes (L’Arche, 2019). En parallèle de son activité d’auteure, elle est traductrice littéraire de l’allemand et du russe, pour l’édition et le théâtre. Elle anime régulièrement des ateliers d’écriture et de traduction littéraire. Elle collabore souvent avec des artistes d’autres disciplines, notamment la musicienne Simone Aubert, la performeuse Katja Brunner dont elle est aussi traductrice, la photographe Nadège Abadie...

 

Silences d'exils (éditions d'en bas)

Silences d’exils est une expérience humaine et poétique. De 2016 à 2019, Nadège Abadie et Marina Skalova proposent des ateliers d’écriture et de photographie à des hommes et femmes exilé. e. s en Suisse. Une recherche autour de la langue et sa perte, la parole et son absence, le mutisme et la disparition. Dans ce tissage subtil, les éclats de voix plurilingues convoquent les souvenirs de l’auteure et le regard de la photographe. Leurs gestes artistiques se rencontrent pour garder trace des passages, dire le manque. Tout en posant la question : qu’est-ce qui reste ?

 

(Photo © Yvonne Böhler)