Michel Jullien

Né en 1962, Michel Jullien est depuis 1988, éditeur de livres d’art. Il a publié aux éditions Verdier Compagnies tactiles (2009), Au bout des comédies (2011) et Esquisse d’un pendu (2013).

Rompant avec une tradition qui décrit l’atmosphère monacale des ateliers de copistes du Moyen Âge, ce roman met en scène un scribe très laïque, Raoulet d’Orléans – personnage réel, il fut l’un des copistes attitrés de Charles V –, bon vivant, hableur, peu chatouilleux sur les mystères de la religion. Animant un atelier familial au cœur de Paris, rue Boutebrie, il a pourtant copié des Bibles à tour de bras mais, incapable d’établir le silence et de se concentrer très longtemps sur ses rectangles de parchemin, il a pour habitude de fréquenter les tripots des barrières, ceux de Montfaucon notamment, le grand gibet de Paris.