Michel Sandoz

Né à Yverdon en 1947, Michel Sandoz a vécu quelques années au Québec où il publia son premier roman. Sa rencontre et les liens qu'il tissa avec Anne Hébert, Félix Leclec et Raymond Levesque le marquèrent profondément. Chroniqueur régulier sur diverses radios francophones, Michel Sandoz vit actuellement à Genève. Bien joué Monsieur Einstein est son septième roman. Signe les textes originaux contés par Madeleine Robinson pour le film Halwil réalisé par Pierre Kalbfuss. Prix du patrimoine de l'Unesco à Paris et Prix des télévisions (Zurich) en 1997. Accompagnateur de la chanteuse Gribouille au Don Camillo à Paris (1966).

 

Bien joué Monsieur Einstein

Il a tout pour être heureux Sam Bronstein, le fringuant quinquagénaire, graphiste dans l'entreprise Séraphin & Séraphin. Récompensé "Designer 2017" pour la construction de la Serafino. Sur le point d'épouser une jeune actrice anglaise, Maryse rencontrée sur la plage de Wissant. Après s'être installé dans une maison hantée, sur la Côte d'Opale, au pays de Raoul de Godewarsrvelde et de Jean Claude Darnal, tout va bousculer. Les souvenirs, les amours de jeunesse vont ressurgir.

Le jour même de la célébration de son mariage avec Maryse, Sam roule à tombeau ouvert sur la route des deux Caps. Son bolide s'écrase contre un arbre...Hospitalisé quelques mois, c'est un amnésique que sa femme accueille dans la maison du silence. Peu après, elle est trouvée morte au bas des escaliers...

Un policier, Archibald Laframboise débarque de Montréal, flanqué de ses rats policiers. Ce fin limier est convaincu de la culpabilité de Sam. Heureusement, Einstein - nom de code EM C2-, un perroquet quasi centenaire, qui parle comme vous et moi, épaule Sam Bronstein. Depuis toujours son confident, il devient sa mémoire. Il sait tout, il a tout vu, même l'arrivée de Marine, la très étrange fille adoptive du policier québecois.