Micheline Calmy-Rey

Présence durant les éditions :

20142021

Micheline Calmy-Rey a été professeure invitée au Global Studies Institute (GSI) de l’Université de Genève, conseillère d’État du canton de Genève et conseillère fédérale chargée du Département fédéral des affaires étrangères, présidente de la Confédération suisse et présidente du Conseil des ministres du Conseil de l’Europe. Elle s’est notamment attachée à développer les relations de la Suisse avec l’Union européenne, à promouvoir une présence plus marquée de la Suisse au-delà du continent européen et à mener une politique de neutralité active basée sur le droit international et la promotion de la paix et des droits humains.

 

Pour une neutralité active (EPFL Press)

La neutralité de certains États, dont la Suisse, revient épisodiquement dans le débat politique, mais elle est souvent mal comprise et source de confusions. Forte de son expérience de ministre des Affaires étrangères et de présidente de la Confédération suisse, Micheline Calmy-Rey propose une mise au point éclairante et engagée. Défini par le droit international comme une promesse de non-intervention militaire en cas de guerre, le concept de neutralité doit être revisité à l’aune des nouvelles menaces – politiques, économiques, sociales, technologiques, climatiques – qui fragilisent l’équilibre mondial. À l’heure où le multilatéralisme des Nations Unies se confronte à la défiance de plusieurs grandes puissances, Micheline Calmy-Rey plaide pour une interprétation contemporaine de la neutralité, active, investie d’une mission de promotion de la paix et résolument éloignée du mythe du repli. Elle y voit non seulement un positionnement stratégique pour la Suisse, mais aussi une source d’inspiration pour une Union européenne plus puissante et plus présente dans un monde polarisé.

 

(Photo © Paul Ronga)

Programme de l'auteur·trice