Nadine Trintignant

Née en 1934, Nadine Trintignant est écrivain et cinéaste. Elle a écrit et mis en scène une vingtaine de films pour la télévision et le cinéma, parmi lesquels, Ça n'arrive qu'aux autres(1971), Défense de savoir (1973), Le Voyage de noces (1975), L'Été prochain (1985), La Maison de jade (1988), Lumière et compagnie (1995) et Fugueuses (1995), Victoire ou la douleur des femmes (1999) et Colette (2003).

Également écrivain, Nadine Trintignant a publié Ton Chapeau au vestiaire (Fayard, 1997),Combien d'enfants (Stock, 2001), Le Jeune homme de la rue de France (Fayard, 2002), Ma fille, Marie (Fayard, 2003), J'ai été jeune un jour (Fayard, 2006), L' étrange peine, ( Fayard, 2007).

Dans La Voilette de ma mère (Fayard, 2014), une mère les deux pieds sur terre, un père deux mètres au-dessus du sol, ils se complétaient à merveille. À nous, leurs six enfants, ils ont légué un solide sens de la vie, une énergie, une liberté qui nous a tous aidés au long de nos différents chemins. Notre enfance s’est passée au jour le jour, même en pleine guerre. Au lieu d’une maison, j’en ai eu à foison. Joyeuse pagaille que j’ai tant aimée. J’ai aimé mes fièvres, grâce auxquelles je sentais la main fraîche de maman sur mon front. J’ai aimé être patraque et passer des matinées dans sa chaleur, à plat ventre sur elle. J’ai aimé les voyages, les chansons dans la voiture, les folles promesses d’un père imaginatif. Les mots "cafard", "blues", "chagrin" étaient proscrits. Chaque jour était une fête. Les hauts étaient vécus comme les bas. Avec insouciance.