Najwa Barakat

Najwa M. Barakat est née à Beyrouth en 1960. Elle vit depuis 1985 à Paris, où elle a fait des études de cinéma et travaillé comme journaliste dans la presse écrite, radiophonique et audiovisuelle. Elle a fondé en 2009 un atelier d’écriture intitulé “Comment écrire un roman”.
Elle est l’auteur d’un roman en français, La locataire du Pot de Fer, L’Harmattan, 1997, et de cinq romans en arabe dont Le bus des gens biens, Stock, 2002 et Ya Salam !, Sindbad/Actes Sud, 2012.

La langue du secret
Sous la forme d’une intrigue policière, la quête par une confrérie mystique des secrets de la langue arabe.
Roman allégorique, La Langue du secret se présente comme une enquête et n’est pas sans rappeler Le Nom de la rose d’Umberto Eco. Il pose de deux manières la question du pouvoir : la première en distinguant le pouvoir “naturel” de la parole qui se donne comme pouvoir suprême parce qu’elle serait d’inspiration divine ; et la seconde en illustrant deux conceptions diamétralement opposées du savoir.

(photo © D.R.)