Naomi Alderman

Présence durant l'édition :

2024

Naomi Alderman est professeure de creative writing à la Bath Spa University et membre de la Royal Society of Literature. Elle est une autrice britannique de littérature dystopique très reconnue, et couronnée de beaux prix dont le prestigieux Women’s Prize pour son dernier grand succès Le Pouvoir en 2017. En 2007, le Sunday Times l’a élue écrivain de l’année ; et en 2013, la fameuse revue littéraire Granta l’a choisie parmi les meilleurs romanciers britanniques. En France, L’Olivier a publié ses deux premiers romans : La Désobéissance (2008) et Mauvais Genre (2011). Puis Calmann-Lévy et Le Livre de Poche ont repris avec grand succès Le Pouvoir (2018). Alderman est traduite dans 35 langues.

 

Le Futur (Gallimard)

La fin du monde est imminente, tous les signaux l’annoncent. Cependant, les trois plus grands multimilliardaires du monde, qui ont amassé des fortunes dans la tech, ont une longueur d’avance sur le futur, et ont tout prévu pour survivre à l’apocalypse. Un bunker planqué en Nouvelle-Zélande les attend avec leurs proches triés sur le volet pour entamer une future vie d’auto-suffisance de luxe, un nouveau futur sans civilisation. Ils s’appellent Lenk Sketlish (CEO de Fantail, avatar de Facebook) ; Zimri Nommik (CEO de Anvil, un semblant d’Amazon) ; et Ellen Bywater (CEO de la plus grande fi rme de Medlar), et ressemblent furieusement à Musk, Bezos et Zuckerberg… Parmi algorithmes devenus fous, cyber-science décadente, intelligence arti cielle omniprésente, désastre sanitaire et crise climatique, les trois nouveaux tyrans sont convaincus de pouvoir aisément tirer leur épingle du jeu. Mais c’est sans compter l’activiste et influenceuse Lai Zhen qui mène l’enquête sur les plans secrets des ultrariches, et qui commence une liaison avec Martha Einkorn, bras droit de Sketlish, qui lui en révèle un peu trop sur le futur à venir…

Entre références bibliques et indigènes, poursuites infernales et technologie horspair, Le Futur se lit comme un jeu de survie palpitant où la trahison plane à tout moment. De son style franc et dynamique, Naomi Alderman signe une allégorie explosive des dérives actuelles et nous ballade aux quatre coins du monde pour mieux saisir l’état de nos sociétés qui se déshumanisent à vitesse lumière.

 

Traduit de l'Anglais (Grande-Bretagne) par Jessica Shapiro

 

 

(Photo © Annabel Moeller)

Les plages horaires indiquées en regard des noms des autrices et des auteurs sont données à titre indicatif au public. Les éventuelles pauses et absences seront signifiées directement aux places de dédicaces. Merci par avance de votre compréhension.

Programme de l'auteur·trice