Nathalie Minne

Nathalie Minne, couvée et élevée au pays de Caux (un coin de terre entre la Seine et la Mer, bordé de falaises blanches et couvert de blé, de lin et de vertes prairies). Montée à Paris, comme tant d’autres, pour en sortir, comme tant d’autres. Quelques années à l’ESAG (école supérieure d’arts graphiques) à apprendre à composer des images, et aussi à dessiner. Quelques années dans des ateliers de création graphique à inventer des signes et des images. L’envie de raconter des histoires qui grandit en même temps que les enfants. Le petit voleur de mots qui trouve son chemin en 2008-2009 à travers le pastel gras, la linogravure et pleins de papiers collés.