Nicole Roethel

Après des études d’anglais, psychologie, philosophie, Nicole Roethel a séjourné dix années en Allemagne, à Hambourg puis Munich, où elle a co-dirigé le Modernes Theater, un petit théâtre fringe de Schwabing. De retour en France, elle a été collaboratrice de Giorgio Strehler au Théâtre de l’Europe-Odéon, responsable de la communication et assistante de rédaction de la revue Théâtre en Europe, publiée par ce même théâtre. Depuis 1990, elle est également tradutrice de l'anglais (Attempts on her life de Martin Crimp, Knives in hens de David Harrower) et de l'allemand (Agnès, Verglas, Paysages aléatoires, D’Étranges Jardins, Un jour comme celui-ci, Comme un cuivre qui résonne, Sept ans, Au-delà du Lac de Peter Stamm aux éditions Christian Bourgois,  ainsi que Le chemin solitaire d’Arthur Schnitzler, Chœur final de Botho Strauss, Kelly de Patrick Roth, Rudolf Hess de Gaston Salvatore, ou encore Elysian Park, de Marlene Streeruwitz chez l'Arche éditeur).