Paola Pigani

Paola Pigani est née en 1963 de parents italiens émigrés en Charente. Adolescente, elle y côtoie des familles de gitans et en particulier une femme qui lui inspirera le personnage d’Alba. Une vieille photo et des bribes de souvenirs confiés par les descendants de cette femme guideront l’écriture de ce premier roman (soutenu par une bourse d’aide à la création de l’ARALD en 2011). Poète, nouvelliste, elle obtient en 2006 le prix Prométhée de la nouvelle pour le recueil Concertina paru aux éditions du Rocher. Elle vit aujourd’hui à Lyon où elle partage son temps entre l’écriture et son travail d’éducatrice. N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures est paru en 2013 aux Éditions Liana Levy.

En 1940, Alba est une jeune fille de quatorze ans. Sa famille vit du théâtre ambulant aux alentours de Saint- Jean d’Angely, en Charente maritime. Les contrôles d’identité se resserrent et en avril un décret interdit la circulation des nomades en temps de guerre. Bientôt, la Kommandantur exige que tous les tsiganes de la région soient rassemblés sous la surveillance de la police française. Avec des centaines d’autres, épuisée par des heures de marche, Alba franchit en novembre le portail du camp d’internement des Alliers, au sud d’Angoulême. Elle est loin de s’imaginer qu’elle vivra là six longues années, entre l’horreur et la soif de vivre.

(Photo © Philippe Matsas)