Pierre Gutwirth

Pierre Gutwirth, né en Suisse en 1951, consacre son temps à la musique, la littérature, l’écriture, l'aviation, la recherche de soi et celle de son fils disparu. Avec Nuit blanche (Editions Pierre Philippe, 2013), Pierre Gutwirth brise sa réserve, se confie et témoigne, mais donne à son encre la forme d’un thriller pour nous parler d’un sujet souvent incompris, autrefois jugé par l’Église : le suicide.

Préposée de guichet à la poste, Mélodie voit un homme s'approcher et lui glisser une grande enveloppe jaune, la main tremblante. Le regard qu'ils échangent agit entre eux comme une lampe à souder. Mélodie est fort impressionnée par son regard et l’importance accordée à ce pli. Quelques pièces, un timbre, le temps de poser l’enveloppe adressée à un éditeur dans le bac des envois et l’homme a disparu.

Étonnée de sa propre audace, Mélodie dissimule la grande lettre dans son manteau en se promettant de découvrir le mystérieux contenu durant la nuit puis de la glisser dans la pile de courrier dès le lendemain. Que va-t-elle découvrir ? Un contrat, un manuscrit, une fiction, un roman d’amour...non, un évènement si grave qu’une nuit blanche s’annonce.

(Photo © Studios Whitebalance, Monsieur Pedro Neto)