Renato Weber

Présence durant les éditions :

20162022

Originaire de Sumvitg (GR), Renato Weber est né en 1987 et vit à Rheinfelden. Après sa scolarité à Rorschach, Corcelles et Moutier, une maturité obtenue au Gymnase français de Bienne et études de lettres françaises et italiennes aux Universités de Bâle, de Neuchâtel et de Pavie, il s’est d’abord consacré à l’enseignement (Lyceum Alpinum Zuoz et École des sous-officiers de Herisau) et à la recherche académique (Université de Neuchâtel), et a été rédacteur en chef de la revue Les Lettres et les Arts. Actuellement, il est surtout traducteur, et, occasionnellement, expert aux examens. Il a traduit entre autres Giovanni Orelli, Pietro De Marchi et Matteo Terzaghi. Les myrtilles du Moléson d’Orelli (La Baconnière, 2020) lui a valu le prix Terra Nova Traduction de la Fondation Schiller suisse.