Robert Solé

Né au Caire, longtemps journaliste au Monde, auteur de cinq romans, Robert Solé a consacré de nombreux essais à son pays d'origine, parmi lesquels L'Égypte, passion française (Éditions du Seuil), le Dictionnaire amoureux de l'Égypte (Plon), Le Pharaon renversé (Les Arènes) et Champollion (Perrin). Anouar el-Sadate est paru en 2013 chez Perrin.

Qui était vraiment Anouar el-Sadate ? Un grand homme d'État, courageux et visionnaire, qui a permis à l'Égypte de conclure la paix avec Israël et de récupérer le Sinaï ? Ou un politicien à courte vue, qui a conduit son pays dans l'impasse et ouvert la porte aux islamistes ? À l'heure où l'on commémore le quarantième anniversaire de la guerre du Kippour (6-24 octobre 1973), l'ancien président égyptien reste encore aujourd'hui très controversé. Sa vie est un roman.

Né dans un village du delta du Nil, au sein d'une famille pauvre, il étudie à l'Académie militaire royale du Caire. Devenu officier, il complote contre l'occupant britannique, commet des attentats et passe quelques années en prison, avant de s'évader et de vivre dans la er clandestinité. Membre de la junte qui renverse le roi Farouk I et prend le pouvoir en 1952, il reste longtemps dans l'ombre de Nasser avant de lui succéder en 1970. Il ne cessera ensuite de surprendre le monde – il recevra même le prix Nobel de la paix en 1978. Son assassinat, en pleine parade militaire, le 6 octobre 1981, met un terme spectaculaire à une vie pleine de contradictions. Les « années Sadate », qui ont laissé des traces profondes, sont indispensables pour mieux comprendre l'Égypte d'aujourd'hui et les graves enjeux géopolitiques de la région.