Slobodan Despot

Slobodan Despot est né le 24 juillet 1967 à Sremska Mitrovica, en Voïvodine (ex-Yougoslavie, actuelle Serbie). Il grandit en Suisse où ses parents s’établissent en 1973. Après des études secondaires au collège de Saint-Maurice, il entame des études de lettres à l’Université de Lausanne qu’il abandonne pour se consacrer entièrement à la traduction et à l’édition, au sein de la maison lausannoise l’Âge d’Homme. Il travaille pendant plus de quinze ans aux côtés de Vladimir Dimitrijevic, avant de lancer sa propre maison d’éditions, Xenia, en 2005, aujourd’hui basée à Sion.

Parallèlement à son travail d’éditeur, Slobodan Despot est journaliste et chroniqueur – il fut notamment chroniqueur régulier pour le quotidien valaisan Le Nouvelliste – auteur, photographe et traducteur, entre autres, de textes issus du domaine serbo-croate et russe. Depuis septembre 2013, il est également le conseiller en communication du conseiller d’Etat valaisan, Oskar Freysinger. Ayant longtemps privilégié la forme brève et incisive en tant qu’écrivain, Slobodan Despot a publié – et publie encore – de nombreux billets et essais brefs dans divers titres et supports, rassemblés périodiquement en volumes (Balles perdues, Despotica, Nouvelleaks). En 2014, la collection Blanche de Gallimard accueille son premier roman, Le Miel.