Thomas David

Thomas David est le professeur d’histoire internationale à l’université de Lausanne et le co-fondateur du Centre de recherche interdisciplinaire sur l’international (Crii). L'invention de la race est paru à la Découverte en 2014.

Comment est né le concept moderne, scientifique, de « race » ? Pourquoi est-il devenu si rapidement hiérarchique, distinguant les « races inférieures » des « races supérieures » ? Et comment ce concept a-t-il pu revêtir une telle importance, aussi bien au sein de la communauté scientifique qu’auprès du grand public, au cours du XIXe siècle et du début du XXe siècle, jusqu’à être utilisé pour expliquer l’histoire et le devenir de l’humanité ? Autant d’interrogations, à l’origine de ce livre.

L’invention de la race analyse la genèse des conceptions scientifiques de la « race », et montre que les nouvelles techniques de mesure et de représentation des corps racialisés opèrent une révolution visuelle majeure, inscrivant la différence humaine dans la biologie. Cet ouvrage avance qu’à partir d’une origine européenne, l’idée de race s’est étendue – par les connexions transnationales de réseaux scientifiques et marchands –, à tout l’Occident, mais aussi au Japon, à la Corée et à une partie de la Chine. Partout, elle suscite représentations et politique raciales discriminatoires.