Vincent Monadé

Vincent Monadé est un lecteur compulsif. À six ans, armé d’un coutelas d’ivoire offert par Pif Gadget, il revivait les aventures de Rahan. À 8 ans, il tombait amoureux fou de Fantômette ; à 15, pendant les vacances d’été, il découvrait une vieille caisse de polars reléguée au grenier – son épiderme à la rentrée scolaire était celui d’un cachet d’aspirine. Un an plus tard, il conquérait Plassans et La Fortune des Rougon. Ses meilleurs amis s’appellent Aramis, Fedmahn Kassad, Bardamu, Armando Catalano. S’il doute que les livres changent une vie, il est convaincu qu’ils la rendent supportable. Vincent Monadé a été libraire, plume, attaché culturel du Congo et directeur du MOTif. Il vit avec une lectrice acharnée et ils ne sont d’accord sur aucun livre, ou presque. Quand il ne lit pas, il préside le Centre national du livre.

 

Comment faire lire les hommes de votre vie

 

S’il existe des campagnes pédagogiques pour sensibiliser les plus jeunes à la lecture, intéressons-nous davantage à ceux qui ne lisent plus : les hommes ! Qu’est-il arrivé au cerveau masculin ? Vincent Monadé signe un bijou d’humour et engage une lutte active contre cette démobilisation mascu- line. Les femmes sont incitées à rallier le mouvement et la cause : faire lire les hommes, en quatorze chapitres, comme : « lire, c’est jouir (de la littérature érotique) », « le pouvoir des Anciens (pourquoi lire les classiques) ».

 

(Photo © Julien FALSIMAGNE/Leextra)