Vincent Robin-Gazsity

Vincent Robin-Gazsity est né en France le 22 septembre 1981. Il a goûté à l’écriture par le biais de la chanson. Après dix ans et plusieurs tournées nationales avec diverses formations musicales (Zetlaskars, Tartarin d’Tarace, Brume Roze...), le démon du voyage le saisit. Il finit par poser ses valises en Chine d’où il publie un recueil de nouvelles (Tout seul on est fou, à deux on est cons), suivi d’un récit de voyage en Inde (Les chemins de l’Asie psychiatrique), ainsi que quelques nouvelles. Il vit actuellement au Gabon où il travaille comme interprète pour une entreprise chinoise, une mission qui se terminera en été 2014. L'art d’user ses babouches – tribulations sur la Route de la Soie est paru aux Editions Olizane en 2014.

L’Orient... un vieux rêve qui a toujours fasciné les Occidentaux. Depuis la nuit des temps, une longue succession de conquérants, de moines, de marchands et d’aventuriers de tous poils ont creusés les sillons de la Route de la Soie. Mais, au 21 siècle, que reste-t-il de ce mythe vu depuis l’Empire du Milieu, grisé par un développement économique qui ne brille plus que par ses néons, ses building et ses clinquantes berlines ?

Vincent et Florian ont d’abord écumé ensemble les routes de France et de Navarre, avec leur groupe de swing gitan. Puis leurs destins se sont séparés: l’un a continué la musique et l’autre est allé se perdre aux confins de l’Asie. Après plusieurs années, ils se retrouvent en Chine et décident de faire le chemin à l’envers. Sacs et guitare sur le dos, ils prennent la route à pied, en bus, en train et en auto-stop. A travers les déserts du Turkestan, les plateaux glacés du Pamir, les républiques de l’ex-URSS ballottées entre islam et vodka, la cité de marbre d’un dictateur fou, et le pays des effrayants mollahs, ils vont défaire un à un les fils qui ont tissés les Routes de la Soie.