Xochitl Borel

Née en 1987, Xochitl Borel est musicienne et voyageuse anarchiste. Une enfance au Nicaragua de 1988 à 1993, un tour du monde à treize ans, un voyage à Istanbul à vingt ans, des études en Sciences politiques à l’Université de Lausanne, un café culturel à Montreux (L’Ange boiteux), un passage prolongé et passionnant aux Editions de l’Aire, des chansons, de la danse. Elle obtient avec son premier roman L’Alphabet des anges le Prix Lettres frontière et le Prix du Roman des Romands.

 

Les oies de l'île Rousseau

«La femme qui lui ouvrit aurait pu être belle sous une autre lumière. Ailleurs, dans un autre décor que ce cadre de porte d’où s’échappait le bruit d’une radio ; ail- leurs, loin des néons qui soulignaient ses cernes comme deux lunes noires. Il pensa à la lumière, mais aussi à cette peur d’être vue et qui fait qu’on renonce à sortir, mais ce n’est pas qu’à cela qu’on dit adieu ; c’est à la caresse du soleil, c’est au vent et aux chants des oiseaux, même si parasités par le ronronnement des moteurs de voitures ; tout au bout, c’est la liberté qui s’en va, quand on a peur du dehors.

-Majda Mahfouz?»